You are currently viewing Balade à Besançon

Balade à Besançon

Cet article est dédié à Anne-Catherine O. et Benoit C.

Besançon, sa vieille ville lovée dans une boucle du Doubs, sa citadelle…

Besançon, Juin 2021, Campus, UFR Droit – Franco Fasoli-Jaz – « Defensa cultural »

… son passé de berceau de l’horlogerie française et ses luttes pour l’autogestion, autour des ouvriers et des ouvrières de Lip.

Besançon, Palente, Mars 2024 – Rouge Hartley – « Hommage aux femmes de Lip » projet en cours – Photo: Anne-Catherine O.

Victor Hugo y est né en 1802.

« Ce siècle avait deux ans ! Rome remplaçait Sparte,
Déjà Napoléon perçait sous Bonaparte,
Et du premier consul, déjà, par maint endroit,
Le front de l’empereur brisait le masque étroit.
Alors dans Besançon, vieille ville espagnole,
Jeté comme la graine au gré de l’air qui vole,
Naquit d’un sang breton et lorrain à la fois
Un enfant sans couleur, sans regard et sans voix »

(Extrait du recueil Feuilles d’automne, 1831)

Besançon, Friche artistique, Juin 2021 – Artiste inconnu
Besançon, Mars 2019 – Artiste inconnu – Photo: Anne-Catherine O.
Besançon, Battant, Mars 2022 – Jean-Charles Thoulouze
Besançon, Maison de quartier Grette Butte – Nacle

Besançon et ses artistes.

Depuis 2011, Besançon a son festival “Bien Urbain – art dans (et avec) l’espace public”, organisé par l’association Juste ici. Cette programmation internationale est née de l’envie d’offrir un cadre légal et professionnel à des artistes souvent autodidactes et/ou issus du graffiti. Chaque année au départ et maintenant, tous les 2 ans, pendant un mois, Juste Ici invite des artistes à s’emparer de l’espace public via des créations in situ (peintures murales, installations plastiques et sonores, etc.) et propose des temps publics (visites, rencontres, débats etc). Mais la vitalité de l’art urbain à Besançon va bien au-delà de ce festival.

On trouve sur les chaussées,

Des rafistolages de voirie

Bien Urbain organise beaucoup d’interventions dans ce domaine, qui recouvre bien l’objet de ce festival (« Art dans et avec l’espace public »).

Jan Vormann

Sur les murs,

Des figures géométriques

Besançon, Battant, rue du Grand Charmont – 108
Besançon, cour Mégevand – 108
Besançon, Rue Antonin Fanart – Momo
Besançon, Rue Antonin Fanart – Momo
Besançon, Campus, bâtiment Fourier – Jeroen Erosie
Besançon, Juin 2021 – Artiste inconnu
Besançon, Juin 2021 – Artiste inconnu
Besançon, Juin 2021 – Artiste inconnu
Besançon, Battant, Mars 2024 – Saturn

Des personnages

Un apéro,

Besançon, av. W. Churchill, Juin 2021 – Jeff de Bures & Bust the Drip

un carnaval,

Besançon, Battant – Passage de Champagney – Quillograma – « Carnaval »

des visages,

Besançon, Battant, rue de Vignier – Otecki
Besançon, Battant, rue de Vignier – Otecki (Pologne)

un « jardin d’automne »,

Besançon, Battant, rue du Petit Battant – Harsa – « Autumn Garden »

les deux bouts de la lorgnette,

Besançon, Campus, BU – SAM3 – « Inside Out »

des scientifiques trinquant avec des éprouvettes en l’honneur de Zidane,

Besançon, campus, Fabrikà – Nelio, Zerozedrip, Sixo

un fumeur de pipe,

Besançon, rue de l’Epitaphe – Agostino Lacurci

un tourbillon humain,

Besançon, rue de l’Epitaphe – Lucy McLauchlan – « Tourbillon »

un chef d’orchestre,

Besançon, rue des Boucheries – Jean-Marie Pierret

une fête toute en couleurs,

Besançon, 3 rue Antide Janvier – Zosen & Mina

des silhouettes.

Besançon, Rue du Porteau – Mardi Noir
Besançon, Battant, parc de Battant – Mardi Noir
Besançon, La Rodia – Mardi Noir

des danseurs couverts de peaux de mouton,

Besançon, Rue de Fontaine Ecu – Hyuro

Et les vignettes urbaines du danois HuskMitNavn.

Besançon, Avenue des Montboucons – HuskMitNavn – « Trafic urbain »

Animaux et végétaux

Un chien de chasse,

Besançon, rue Battant – Escif

un chat,

Besançon, rue Charles Nodier – Emma Rivet

des éléphants,

Besançon, Battant – Tuco

le mythe d’Acteon revisité,

Besançon, médiathèque de Montrapon – SAM3 – « Acteon »

des plantes,

Besançon, Battant – Sretan Bor
Besançon, Battant – Sretan Bor

des moutons joueurs,

Besançon, rue des Chaprais – Ericailcane – « Vieni a giocare con noi »

Et deux exemplaires d’espèces locales. Un papillon: le Sylvandre helvète (Hipparchia genava). Et une fleur : la saxifrage de Gizia (Saxifraga giziana).

Besançon, rue Proudhon – Doa Oa – « Sylvandre helvète »

Le mur de la rue de la Raye

En centre-ville, face au Doubs, ce grand mur a fait l’objet d’une intervention en 2017 par l’étatsunien ESPO, qui a inscrit et illustré des mots.

Besançon, rue de la Raye – ESPO – « Billet doux »

Depuis, d’autres artistes s’en sont emparés.

Besançon, rue de la Raye 2021 – Nacle – « Putain de 2020! » – Photo: Anne-Catherine O.
Besançon, rue de la Raye 2024 – Artistes inconnus

Zoom sur deux artistes bisontins

Vous avez vu, au début de cet article, leur version différente de Victor Hugo. Il s’agit de Jean-Charles Thoulouze et de Nacle.

Jean-Charles Thoulouze

Besançon, Mai 2023 – Jean-Charles Thoulouze – Photo: Anne-Catherine O.
Besançon, Fév. 2023 – Jean-Charles Thoulouze – Photo: Anne-Catherine O.

Nacle

Il est également présent sur le mur de la rue de la Raye, et il s’est, entre autres, beaucoup investi dans le soutien à l’Ukraine, comme vous avez pu le voir dans l’article que j’ai consacré à la solidarité avec ce pays.

Besançon, Friche artistique, Juin 2022 – Nacle – Photo: Anne-Catherine O.
Besançon, Friche artistique, Juin 2022 – Nacle – Photo: Anne-Catherine O.

La friche Rhodiacéta

Créée en 1892, l’usine « des Soieries » a été rachetée par la société Rhodiacéta (devenue en 1971 Rhône-Poulenc-Textile) qui y a fabriqué tergal et nylon, jusqu’à la fermeture de l’usine en 1982. Aujourd’hui, cette friche d’une vingtaine d’ha est reconvertie peu à peu par la ville, qui y a installé un équipement culturel appelé La Rodia, et transformé une grande partie du site en « friche artistique », où sont intervenus The Wa, qui rend hommage à Socrate

Besançon, Friche artistique – The Wa – En référence à la phrase de Socrate : « Ce que je sais c’est que je ne sais rien. »

et le lillois Monsieur Cana

Besançon, Friche artistique – Monsieur Cana

Mais qui constitue surtout un vaste terrain d’expression pour les street artistes locaux.

Besançon, Friche artistique, Juin 2021
Besançon, Friche artistique, Juin 2021 – Artiste inconnu
Besançon, Friche artistique, Juin 2021 – Jules
Besançon, Friche artistique, Juin 2021 – Artiste inconnu
Besançon, Friche artistique, Juin 2021 – Artiste inconnu
Besançon, Friche artistique, Juin 2021 – Artiste inconnu
Besançon, Friche artistique, Juin 2021 – Artiste inconnu

Et pour terminer, un dicton local.

Besançon, Fév. 2021 – Photo: Anne-Catherine O.

Cette publication a un commentaire

Laisser un commentaire