Street art City à Lurcy Lévis

Street art City à Lurcy Lévis

Lurcy Lévis est un village dans le Bourbonnais, situé au centre d’un rectangle délimité par Bourges, Nevers, Moulins et Montluçon. Les PTT y avaient installé un immense centre de formation, qu’ils ont fermé au début des années 1990.

En 2015, les nouveaux propriétaires des lieux, Sylvie et Gilles Inestia, ont l’idée d’y créer « Street art City », une résidence pour street artistes qui, à leurs dires, est toujours la seule au monde. Le principe est simple : les artistes, choisis sur dossier, se voient offrir une résidence de 1 à 3 semaines en moyenne, pendant laquelle ils ont carte blanche pour réaliser leur projet artistique. Ils ne sont pas payés, mais sont logés, nourris et le matériel qu’ils utilisent leur est remboursé. Le lieu leur offre non seulement les murs des bâtiments, mais également des salles d’exposition et la possibilité d’investir les anciennes chambres et salles de cours, pour des œuvres immersives incluant murs, sols et plafonds.

Façade sud. De gauche à droite: Isaac Malakaï, PEC, Reaone, Depose, Aéro, SimpleG
Façade nord, de gauche à droite: Bona, Oji & FVP, Kelkin, Ted Nomad, Artiz Nota Crime, More in Color
Façade est, de gauche à droite: Wesl, Kaldéa, Joris, Kaldéa, Antonin Rêveur

Depuis 2015, des artistes du monde entier s’y succèdent, les œuvres les plus anciennes étant recouvertes au fil des années.

En voici une sélection, que je présenterai par ordre alphabétique, sachant que deux d’entre eux, l’argentin Alaniz et l’indonésien Anagard sont déjà présents dans mon article « Réfugiés »http://francoisregisstreetart.fr/street-art-refugies/

1Port, artiste franco-cambodgien,

1Port – « Superstition »

Le français Aéro, avec une œuvre qui n’était pas encore terminée lorsque j’ai visité le lieu (début août 2020)…

Aéro – « Femme et oiseaux »

… Et un hommage à son grand-père.

Aéro – « Hommage à mon grand-père »

L’argentin Alaniz, outre « le migrant et la liberté« , qui apparaît dans mon article « Réfugiés », présente un portrait d’homme avec oiseau.

Alaniz

Le français Antonin Rêveur,

Antonin Rêveur

… Qui a investi également un étroit passage pour y réaliser quelques esquisses.

Antonin Rêveur« Esquisses »

Le franco-gabonais Artiz Nota Crime.

Artiz Nota Crime

Une oeuvre réalisée à 4 mains entre le français Asu, qui excelle dans la calligraphie, et le danois Isaac Malakkai.

Asu – Isaac Malakkai

Le grec Atek, qui a choisi de représenter le mythe d’Europe et le taureau.

Atek – Europe & le taureau
Atek – Europe & le taureau
Atek – Europe & le taureau

L’allemande Bona et les français Oji et FVP,

Bona; Oji & FVP « Redescends! »

L’allemand Carl Kenz,

Carl Kenz

L’allemand Costwo,

Costwo – « La belle et la bête »

Le français Crey One,

Crey One

Le français Depose, qui a eu le privilège d’illustrer le kiosque de l’entrée,

Depose

… Et dont on retrouve la pieuvre sur une grande façade.

Depose

Le français Don Mateo,

Don Mateo

Le danois Isaac Malakkaï, en solo.

Isaac Malakkaï

Le français Joris,

Joris

La française Kaldéa,

Kaldéa

Le français Kelkin,

Kelkin
Kelkin

L’allemand Lapiz,

Lapiz – « Prise de pouvoir sur le monde »

Un autre allemand, More in Color,

More in Color

Le français Oji, en solo,

Oji

Le français PEC,

PEC

Le français Sane2,

Sane2 – « Locomotive« 

Le péruvien SEF,

SEF

Le grec SimpleG, pour un baiser,

SimpleG

Une gare,

SimpleG

et une femme.

SimpleG

Le français Snake,

Snake – « Justice wall Acte II »

Le mexicain Stinkfish,

Stinkfish

Le français Ted Nomad et ses portraits, qui apparaît également dans mon article sur Roubaix – Condition Publique http://francoisregisstreetart.fr/roubaix-autour-de-la-condition-publique/

Ted Nomad
Ted Nomad
Ted Nomad

… et le français Zeso, un de ceux qu’on croise le plus à Street art City. En solo,

ZESO – « Mangas »
Zeso – « Trains »

Ou en compagnie de l’étasunien BK FOXX, pour célébrer Alice au pays des Merveilles.

Zeso & BK FOXX – « Alice au pays des Merveilles »

Pour en savoir plus: site officiel de Street art City: https://www.street-art-city.com/

Laisser un commentaire