Vive la Commune de Paris !

Vive la Commune de Paris !

Nous fêtons en 2021, le 150ème anniversaire de la Commune de Paris. Entre le 18 mars 1871 (fraternisation des soldats avec la Garde nationale) et le 28 mai (fin de la Semaine Sanglante), la Commune n’aura duré que 72 jours. Mais elle reste à jamais dans l’Histoire comme la 1ère révolution mise en œuvre par les travailleurs, pour les travailleurs. Ce moment où, pour citer Karl Marx, le peuple de Paris « est monté à l’assaut du ciel ».

Si, avant 2021, les allusions à la Commune étaient assez rares sur les murs (à part les interventions du collectif A2 sur Louise Michel) les murs, de Paris en particulier, ont résonné de cet évènement et de son actualité politique et sociale.

Paris 13ème, place de la Commune de Paris – Avr. 2021 – A2 & Tecmo
Paris 13ème, avenue de la Porte d’Ivry – Avr. 2021 – Affiches réalisées par la Ville de Paris
Paris 13ème, rue Samson – Avr. 2021 – Studio Mirages
Paris 13ème, rue Samson – Avr. 2021 – Studio Mirages
Paris 18ème, rue Gabrielle – Mai 2021- Mirages studio
Paris 18ème, rue Gabrielle – Mai 2021- Mirages studio
Paris 18ème, rue Gabrielle – Mai 2021- Mirages studio
Paris 18ème, rue Gabrielle – Mai 2021- Mirages studio
Lille, théâtre Sébastopol – Mai 2021
Paris 11ème, av Jean Aicard, Juin 2021
Paris 20ème, rue Sorbier, Juin 2021 – Tiré de « La semaine sanglante », chanson écrite par Jean-Baptiste Clément.
Lille, bd Victor Hugo, Mai 2021

L’hommage des Artistes de Ménilmontant

A l’occasion du 150ème anniversaire, l’association des « Artistes de Ménilmontant » a organisé une exposition d’œuvres collées dans les rues du 20ème arrondissement.

Paris 20ème, rue des Cascades, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Marie-Jeanne Avgerinos – Photo: Alina C.
Paris 20ème, place Gambetta, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Place Gambetta, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Place Gambetta, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Daniel Barache
Paris 20ème, Place Gambetta, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant
Paris 20ème, Place Gambetta, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant
Paris 20ème, Place Gambetta, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Nicolette Moya – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Mercedes Uribe – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Yolande Abitbol – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Jean-François Ortiz – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Daniel Barache – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Evelyne Smolarski – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Antoine Nguyen – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Jean-François Ortiz – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, ZAD – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Lang Man Zhi Xing – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Myriam Boccara – Photo: Alina C.
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant – Photo: Alina C.
Paris 20ème, rue de la Bidassoa, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Raul Villullas
Paris 20ème, rue de la Bidassoa, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant
Paris 20ème, rue des Cascades, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant
Paris 20ème, rue des Cascades, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant
Paris 20ème, rue des Cascades, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Muriel Dumoulin
Paris 20ème, rue Sorbier, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant
Paris 20ème, rue Sorbier, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Quentin Valois
Paris 20ème, rue Sorbier, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Daniel Nassoy – Les larmes de sang
Paris 20ème, rue Sorbier, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant
Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, ADM – Photo: Alina C.

Louise Michel

Institutrice, écrivaine, militante anarchiste, féministe, Louise Michel a été une des figures majeures de la Commune de Paris. Et, jusqu’en avril 2021, c’était la seule référence de la Commune qu’on trouvait sur les murs.

Paris 20ème, Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Isabelle Langlois – Photo: Alina C. – Louise Michel, avec Victoire Tinayre et Elisabeth Dmitrieff
Louise Michel – Lille Wazemmes, café coopératif, Sept. 2019 – « L’anarchie, c’est l’ordre par l’harmonie ».
Lille, Bois blancs, Sept. 2021 – « Simple, forte aimant l’art et l’idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée« . Louise Michel
Paris 18ème, Avril 2021 – Patrizia Harvath
Villeneuve-Saint-Georges, Rue Pierre Mendès-France – Sept. 2021 – Shaka
Espace Louise Michel – Paris 20ème, 42 ter rue des Cascade, Oct. 2019.
Paris 18, rue Lambert, Juin 2021 – Rue Meurt D’Art – « Prenons donc notre place sans la mendier« 

Mais c’est A2 – collectif d’artistes qui, depuis plusieurs années, célèbre l’amour et l’anarchie sur les murs – qui a vraiment contribué à faire perdurer le souvenir de Louise Michel sur les murs.

En la représentant de manière « classique »,

Entourée par les principaux penseurs de l’anarchisme,

Paris 11ème, rue Saint Maur, Juil. 2020 – A2 – De G. à D. et de Haut en Bas: Max Stirner, Louise Michel, Pierre-joseph Proudhon, Michel Bakounine, Pierre Kropotkine, Emma Goldman. « Y’en a pas un sur cent« : début du refrain de la chanson de Léo Ferré « Les anarchistes »

Ou en punkette !

Femmes de la Commune

Les femmes ont participé de manière déterminante à la Commune, dans toutes ses étapes et jusque sur les barricades. Et la haine qui a été déversée sur elles par les journaux et les écrivains de cette période (et jusqu’à récemment) est à la hauteur de la peur qu’a inspiré la Commune et ses acteurs/trices aux possédants. Il suffit de citer Alexandre Dumas fils parlant des Communards: « Nous ne dirons rien de leurs femelles. Par respect pour les femmes à qui elles ressemblent quand elles sont mortes. »

De ces femmes qui ont été des milliers, on n’a longtemps retenu que Louise Michel et une poignée d’autres: André Léo, Elisabeth Dmitrieff, Nathalie Lemel…

Paris 20ème, Avril 2021 Patrizia Harvath

Cette année 2021 a été l’occasion de faire apparaître toute la diversité des femmes de la Commune.

Besançon, Juin 2021
Paris 20ème – Avr. 2021 – Artistes de Ménilmontant, Isabelle Langlois – Elisabeth Dmitrieff

Les grandes fresques

Le mur du square Henri Karcher (Paris 20ème)

Ce long mur sur la rue des Pyrénées, qui constitue le soubassement du square Karcher, a accueilli la fresque réalisée par quatre membres du crew TWE, dont chacun a pris en charge une partie. Avec un souci constant de plonger les symboles de la Commune dans la situation actuelle, afin de montrer l’actualité brûlante de la Commune.

La première séquence réalisée par Kraco, montre une barricade.

Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Kraco
Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Kraco
Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Kraco
Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Kraco

La deuxième séquence, réalisée par Kwim, mêle une femme armée d’un fusil à baïonnette et un jeune noir levant le poing.

Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Kwim
Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Kwim

La troisième séquence est l’œuvre de Lask. Il a réalisé des caricatures de bourgeois dont le style est inspiré de Daumier: un rat et un bouledogue à haut-de-forme, dont les habits sont tachés de sang et arborent (pour le bouledogue) le sigle de l’euro…

Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Lask

un coq brandissant un pistolet factice d’où sort le sigle « NWO ». Je suppose, après recherche sur Wikipédia, qu’il s’agit du nom donné par certains historiens à la période issue de la chute du Mur de Berlin et qui se caractérise par la mise en place à l’échelle mondiale de la logique néolibérale (NWO désigne également un gang de catch, mais cela me semble moins approprié)…

Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Lask

une assemblée de bourgeois d’apparence tout à fait paisible. Mais c’est un serpent qui préside cette réunion,

Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Lask

et l’un des participants arbore un long poignard,

Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Lask

alors qu’un autre apporte une tête coupée en offrande.

Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Lask

La quatrième séquence, réalisée par Soyer, conclut la longue fresque par une citation de Louise Michel: « La révolution sera la floraison de l’humanité comme l’amour est la floraison du cœur« .

Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Soyer
Paris 20ème, 163-173 rue des Pyrénées, Avr. 2021 – Crew TWE, Soyer

Rue de la Fontaine au Roi (Paris 11ème)

Au 17 de la rue de la Fontaine-au-Roi résista une des toutes dernières barricades de la Commune de Paris, défendue par ses chefs : Eugène Varlin, Théo Ferré et Jean-Baptiste Clément. Elle succomba vers midi le 28 mai 1871 au terme de la Semaine sanglante.

Paris 11ème, rue de la Fontaine au Roi, Juin 2021.

Un peu au-dessus, une grande fresque collective en a commémoré la mémoire. Elle a, malheureusement, été assez vite toyée. Voici ce qu’il en restait, en juin 2021.

Paris 11ème, rue de la Fontaine au Roi, Juin 2021 – Itvan K
Paris 11ème, rue de la Fontaine au Roi, Juin 2021 – Evazesir
Paris 11ème, rue de la Fontaine au Roi, Juin 2021

Paris 13ème, avenue de la Porte d’Ivry – Avr. 2021 – Affiches réalisées par la Ville de Paris

Pour en savoir plus:

Laisser un commentaire