You are currently viewing Le street art et les peintres : Van Eyck à Gand

Le street art et les peintres : Van Eyck à Gand

Jan Van Eyck, un des grands maîtres de la peinture flamande du XVème siècle, a vécu plusieurs années à Gand, où, avec son frère Hubert, il a réalisé « L’Agneau Mystique », son œuvre la plus célèbre, actuellement conservée à la cathédrale Saint Bavon.

Hubert & Jan Van Eyck – Retable de l’Agneau Mystique – Source: https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/fc/Retable_de_l%27Agneau_mystique.jpg

En 2020, après une grande exposition qui s’est terminée prématurément suite à la pandémie de Covid, la ville de Gand a lancé une opération « OMG! Van Eyck was here », avec, en particulier, des commandes à des street artistes.

Bosoletti – « Desencuentro »

L’artiste argentin Francisco Bosoletti a repris les figures d’Adam et Eve, qui face à face, encadrent les panneaux du haut. Mais, dans son œuvre, Adam et Eve se tournent le dos.

Gand, Mageleinsteeg, Juilllet 2022 – Bosoletti – « Desencuentro » (« Divergence »)

Strook – « Silhouettes »

L’artiste belge Strook a représenté deux silhouettes côte à côte, mais dans un jeu de miroirs. L’œuvre a été réalisée avec des chutes de bois provenant de Saint Bavon et de plusieurs autres lieux de la ville (école d’art, caserne, café de supporters).

Gand, Braderijstraat, Juillet 2022 – Strook – « Silhouettes »

Hyuro – “ Covering the Uncovered”

L’artiste argentine Hyuro, a choisi de représenter une pièce de tissu, allusion aux riches étoffes que portent les personnages de Van Eyck. Mais, si on observe mieux, on remarque des jambes qui dépassent. A travers cette œuvre, Hyuro souhaitait également attirer l’attention sur le traitement que reçoivent les réfugiés dans nos pays. Le titre de la fresque “ Covering the Uncovered”, est à double interprétation : à la fois « vêtir ceux qui sont nus » et à la fois « jeter un voile pour masquer la réalité ».

Gand, Bij Sint Jacobs, Juin 2020 – Hyuro – « Covering the uncovered » (« Vêtir ceux qui sont nus »)

Cee Pil & Blomm – « Jean-Baptiste »

Le gantois Cee Pil a repris le personnage de Saint Jean-Baptiste, assis en face de la Vierge. Blommm, lui, a recouvert en partie l’œuvre de fleurs.

Gand, Vrijdagsmarkt 11, Juillet 2022 – Cee Pil & Blommm – « Jean-Baptiste »

Pastel – « Pilgrims Pot« 

Un troisième artiste argentin, Pastel, a donné sa vision du retable. Il a repris les fleurs qui ornent la couronne de la Vierge (roses, lys et ancolies), et les a placées dans un pot qui reprend un détail du paysage en arrière-plan du panneau des Pèlerins (en-bas à droite).

Gand, Kuiperskaai 14, Juin 2020 – Pastel – « The pilgrim’s pot » (« Le pot de fleurs des pèlerins »)

Roa – « Lièvre »

Le gantois Roa remplace l’agneau sacrifié par le lièvre. En effet, selon le mythe d’Osiris, dans l’Egypte antique, le lièvre est lié au sacrifice, à la mort et à la résurrection.

Gand, façade du campus Saint-Luc, Juillet 2022 – Roa – « Lièvre »

Monkey Bird Crew – « La Sonate du Canal »

La musique tient une grande place dans le polyptyque de Van Eyck et c’est ce thème qui a inspiré le duo français Monkey Bird Crew .

Smates – « The monuments men »

Dans une grande fresque située à proximité de Saint Bavon, l’artiste belge Smates a illustré le film réalisé par George Clooney « The monuments men », qui retrace l’histoire du groupe « Monuments, Fine Arts and Archives Program » qui avait été chargé en 1944, par Eisenhower, de suivre les troupes alliées pour récupérer les œuvres d’art dérobées par les nazis. « L’Agneau Mystique » joue un grand rôle dans le film, et la fresque représente les panneaux dispersés dans des caisses cachées dans des entrepôts.

Gand, Jan van Stopenberghestraat, Juin 2020 – Smates – « The monuments men »
Gand, Jan van Stopenberghestraat, Juin 2020 – Smates – « The monuments men »

Enfin, dans une rue proche de la gare de Dampoort, un artiste anonyme a repris le thème central, l’Agneau Mystique, dans un décor qui mélange gothique et contemporain.

Gand, Steendamstraat, Sept. 2022 – Artiste inconnu

Pour en savoir plus :

Cette publication a un commentaire

Laisser un commentaire