Journée internationale de la femme 2020, un hommage à Suzanne Noël

Journée internationale de la femme 2020, un hommage à Suzanne Noël

J’avoue qu’avant de découvrir cette fresque réalisée par Parse One à Béthune, je n’avais jamais entendu parler de Suzanne Noël (1878-1954), qui était vraiment une femme d’exception:

  • Pionnière de la chirurgie esthétique et première femme à exercer dans cette spécialité, à une époque où les femmes médecins étaient très peu nombreuses. On raconte que sa première cliente fut Sarah Bernhardt, mais elle a dû très vite exercer son art à grande échelle, puisque, à partir de 1916, elle a énormément contribué à « réparer » les « gueules cassées », les soldats atrocement défigurés. Pendant l’autre guerre mondiale, la 2ème, elle modifie les visages de résistants recherchés par la Gestapo, ou de juifs, pour les « aryaniser » . À la Libération, elle intervient pour effacer les séquelles physiques de déportés des camps de concentration.
  • Militante féministe. Elle organise en 1923 une manifestation pour appeler les femmes qui travaillent à ne pas payer d’impôts puisque l’État ne leur reconnaît aucun droit. Elle est alors contactée par deux femmes américaines fondatrices d’un club féminin : les « Soroptimist ». L’idée d’une union féminine professionnelle lui plaît. En 1924 elle fonde le 1er club Soroptimist français (et en 1926 en Europe) qui défend les droits des femmes. Elle fonde successivement les clubs Soroptimist de La Haye, Amsterdam, Vienne, Berlin, Anvers, Genève, les clubs baltes, ceux d’Oslo, Budapest, et même ceux de Pékin et Tokyo.
Béthune, av. de Lens - Parse One - Suzanne Noël (1)
Nov. 2019, Béthune, avenue de Lens – Parse One

Références:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Suzanne_No%C3%ABl

https://www.franceinter.fr/emissions/il-etait-une-femme/il-etait-une-femme-11-novembre-2018

https://madame.lefigaro.fr/celebrites/suzanne-noel-chirurgienne-aux-mains-nues-290719-166216

Laisser un commentaire